Dispositif Accueil Logement Temporaire

Le dispositif Accueil en Logement Temporaire 

L’hébergement temporaire est un dispositif d’accompagnement court, vers le relogement, pour des personnes en situation d’insertion stabilisée. La durée de prise en charge d’hébergement dans ce dispositif est de 12 mois.

Il est financé, à l’origine, par les participations financières des familles et par le financement de l’état à l’Aide au Logement Temporaire dit « ALT ».
Le Conseil Départemental participe de son coté au financement de l’accompagnement social, à concurrence d’un an d’hébergement, par le biais du F.S.L. (Fonds Solidarité Logement).
Depuis 2007, si ce délai est dépassé, les établissements peuvent demander des prolongations de financement aux Fonds Solidarité Logement.
Ces prolongations, du point de vue des équipes, se justifient s’il y a un projet concret établi avec la famille et, en voie de résolution. De même, si un relogement est envisageable dans les mois à venir, l’équipe éducative fait souvent le choix du maintien dans les lieux.
Pour obtenir la poursuite du financement, l’équipe doit apporter la preuve du bien–fondé de la décision prise et, faire état des actions engagées ou à venir, à un comité « technique » du F.S.L., qui validera ou non la décision.

Le dispositif ALT bénéficie d’un accompagnement renforcé de niveau équivalent aux dispositifs CHRS.

 

 

Profil du public hébergé

En 1978, le public accueilli dans le cadre de l’ « Auberge Sociale », puis de l’ « Accueil d’Urgence », ancêtres de l’Hébergement Temporaire, était constitué presque essentiellement de jeunes provinciaux, qui travaillaient et, qui avaient pour seule problématique la recherche d’un logement à proximité de la capitale.

Depuis plusieurs année les associations d’insertion logement sont confrontées à une fragilisation du public orienté vers le logement temporaire dont le profil se caractérise souvent par la précarisation de l’emploi, des problématiques de surendettement, d’accès au soin et administrative (titre de séjour, divorce…).

Cette évolution du public à imposé un renforcement de la technicité des équipes, de leur accompagnement et de l’encadrement, mais également de la mise à disposition d’outils (ex: permanences Crésus pour le surendettement) et le renforcement du maillage partenarial.

Le dispositif ALT demeure néanmoins un outil efficace et rapide pour le relogement des ménages en hébergement avec une durée de séjour moyenne de moins de 12 mois dans les quatre dispositifs ALT de l’APUI en 2019.

L’APUI dispose de 48 logements ALT pour une capacité de 131 places d’hébergement dont 75 réservées au SIAO et 56 réservées aux villes partenaires de l’association.

Le site de Cergy la Justice

Le site de la justice compte 28 logements en hébergement temporaire (ALT), répartis en 14 grands studios et 14 chambres.

Le site d’Eragny Le Hameau 

Le site d’Eragny compte 8 studios (ALT) avec une capacité de 16 à 20 places, toutes à orientation SIAO.

Le site de Vauréal

Le site de la Montée compte 16 places et 4 logements en hébergement temporaire (ALT) sur orientation SIAO.

Le site de Beaumont

Le site de Beaumont compte 9 logements dont trois T1, trois T2 et un T3.

Résidence "Le Hameau" à Eragny Sur Oise

Générer une action à définir avec une URL