Dispositif Appartements Intermédiaires

Les appartements intermédiaires 

Le dispositif d’appartements intermédiaires ou logements d’insertion propose un hébergement de 24 mois non renouvelable, avec un accompagnement renforcé s’adressant à des familles proches du relogement, dans le cadre d’un contrat d’objectif.

Ces logements correspondent à la définition du logement de transition de la loi DALO du 5 mars 2007. Ils doivent permettre de sécuriser la relation entre le bailleur et le locataire par l’intermédiaire de l’institution. L’objectif final de cette procédure est de faire accéder le sous-locataire à un statut de locataire à part entière.

L’individualisation de l’accompagnement

Pour assurer la réussite de son objectif, l’association s’appuie sur des outils lui permettant d’accompagner les usagers et résidents qui lui sont orientés. Pour ce faire elle dispose d’un éventail de prestations qui lui permettent de dispenser un accompagnement social adapté et personnalisé.

Cet accompagnement doit favoriser le rôle stabilisateur du logement, notamment par la régularité du paiement du loyer, l’utilisation adéquate du logement, le respect du voisinage et de son environnement et par un accompagnement à l’autonomie dans le logement.

La mise en oeuvre du dispositif des « Appartements Intermédiaires » a pour objectif de mettre le résident en position de locataire tout en continuant à être en lien avec un accompagnant de l’institution. Suivant les situations, les résidents peuvent continuer à être suivis par un travailleur social de l’A.P.U.I ou par les services sociaux départementaux ou communaux.
Ce type de logement de transition est un « logement dans lequel l’occupant ne peut pas rester durablement car il a vocation à être un sas et constitue, uniquement, une réponse temporaire avant l’accès à un autre logement. »

La particularité des logements intermédiaires de l’APUI est de disposer de logements proches des équipements et hypercentre.

Les appartements intermédiaires de Saint-Ouen-L’Aumône  

Composé d’un bâtiment de 8 logements autonomes , en T2 ou T3, il est situé au cœur de la ville de Saint-Ouen-L’Aumône. Les personnes hébergées sont suivi par les travailleurs sociaux aux Villageoises de Cergy.

Les appartements intermédiaires de Vauréal

Les logements « Escarpolette-Liberté » sont Composés de 5 logements autonomes, en T2 ou T3, ils sont situés à proximité de l’AGORA, avec le CCAS, le PLIE et ses services à la personne. Les résidents rencontrent les travailleurs sociaux au bureau ou directement dans le logement.

Les Villageoises de Saint-Ouen-L'Aumône

Générer une action à définir avec une URL