Beaumont-Sur-Oise et ses sites rattachés

Histoire de l’établissement 

Le centre d’hébergement de Beaumont/Oise a la particularité de ne pas avoir été créé par l’A.P.U.I.
L’Association Ellebore est créée en 1982, avec pour première structure un CHRS dont la mission serait d’être une alternative à l’hôpital psychiatrique. L’agrément obtenu sera « tout public », en termes de problématiques, de compositions familiales et d’âges.
Le projet réside dans un parcours d’hébergement alliant un CHRS à des appartements intermédiaires, permettant ainsi, pour des personnes très fragilisées, de mettre en place un travail de soutien dans la durée. Les A.I. sont ainsi une étape supplémentaire pour l’acquisition d’une autonomie dans tous les domaines de l’insertion ; et ce, afin d’aboutir à terme à un relogement autonome, avec si nécessaire un accompagnement après relogement.
En 1995, l’Association Ellebore cesse son activité, et l’Etat par l’intermédiaire de la DDASS, demande à l’A.P.U.I. de reprendre la gestion du centre d’hébergement.
L’A.P.U.I. conformément à son objet social, à savoir, l’insertion par le logement, a ainsi depuis le 1er Juillet 1995, repris en gestion le CHRS de 18 places et les 7 Appartements Intermédiaires.

Ceci marque un tournant pour l’A.P.U.I., avec sa 1ère structure hors de l’agglomération de Cergy.
Depuis cette reprise, l’Association va progressivement étendre ses activités, ou créer de nouveaux établissements ou structures, vers le Nord et l’Est du Val-d’Oise.
En 1997, un appartement collectif du CHRS est mis à la disposition de la permanence d’écoute 115 pour accueillir 10 personnes du dispositif d’hébergement d’urgence.
Puis en 1999, un nouvel agrément a permis à l’A.P.U.I. d’ouvrir 2 places supplémentaires au CHRS, qui est ainsi passé de 18 à 20 places.

Les Villageoises de Beaumont-Sur-Oise

Les Villageoises de Beaumont-Sur-Oise et ses dispositifs 

L’Espace Rencontre Solidarité est une halte de jour fonctionnant comme une boutique solidarité et permet de répondre aux besoins d’une population en errance et en grande précarité à la fois sur un plan local (canton de Beaumont sur Oise) mais aussi départemental car faisant partie du dispositif d’urgence sociale du Val d’Oise.
Au vue de l’identification des difficultés des usagers accueillis, l’ERS réponds, par la mise en oeuvre de prestations spécifiques, à plusieurs missions :

  • Permettre la restructuration physique de la personne,
  • Favoriser la restructuration du lien social,
  • Assurer une aide voir un accompagnement en vue d’entamer des démarches de réinsertion sociale et professionnelle

Depuis 2002, l’accueil de jour fonctionne en réseau avec les structures du site des Villageoises de Persan :

  • l’Abri de Nuit qui permet de proposer, après accord du 115, des places d’hébergement d’urgence pour les personnes accueillies à l’ERS permettant ainsi un véritable travail d’aide et d’accompagnement dans la continuité,
  • La résidence sociale « la Rivière » qui fait partie du même bâtiment que l’Abri de Nuit et qui permet un accueil sur du plus long terme avec comme objectif : l’apprentissage des droits et obligations d’un locataire et l’accès au logement de droit commun,

Les abris de nuit de Persan et Beaumont proposent une mise à l’abri de 10 et 15 lits pour un hébergement de 19h à 7h, avec accès aux sanitaires et repas. Chaque abri dispose d’une salle télévision.

L’APUI dispose également d’une place 115 et de 3 lits intempéries. Les couchages sont partagés en chambre de 2 à 3 personnes.

L’accompagnement social est assuré sur rendez-vous auprès de l’accueil. Les travailleurs sociaux effectuent des visites éducatives dans les abris de nuit et un veilleur assure la sécurité des lieux.

La résidence sociale des Villageoises de Persan est une solution de logement temporaire ou la personne doit pouvoir trouver un environnement favorable à sa réinsertion : accompagnement social, lien social, l’appui matériel…

La résidence sociale vient en réponse à une attente de relogement mais elle permet aussi à des personnes en difficultés d’acquérir ou de retrouver leur autonomie. Il s’agit ainsi d’accompagner le parcours d’insertion en fonction du projet socioprofessionnel du résident en mobilisant les services de l’association et ceux du droit commun.

Le public accueilli à la Résidence Sociale la Rivière les Villageoises de Persan est composé majoritairement d’hommes seuls qui sont accueillis en chambres individuelles. Les couples sont accueillis dans les studios.

Le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale est un dispositif de stabilisation renforcé avant un relogement adapté sous tutelle de la DDCS. La durée de prise en charge d’hébergement dans ce dispositif est de 6 mois renouvelable. Le site de Beaumont compte 30 places en CHRS pour 15 chambres en appartement collectifs (11 à Beaumont et 4 à Garges-Lès-Gonesse).

Le C.H.R.S. est « généraliste » et donc agréé pour l’accueil de tout public et toute problématique : toute personne ou famille (homme, femme, couple avec ou sans enfant, famille monoparentale) qui connait de graves difficultés notamment économiques, familiales, de logement, de santé ou d’insertion, sous réserve d’une vie possible en collectivité.

Le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale de Beaumont propose des appartements éducatifs pour un accompagnement renforcé dans toutes démarches, du lundi au vendredi. Une maîtresse de maison assure un suivi et une aide à l’autonomie et à la vie en communauté dans les collectifs.

L’hébergement d’urgence de l’A.P.U.I « les Villageoises » s’inscrit au sein du dispositif départemental d’urgence sociale répondant à la nécessité d’une mise à l’abri immédiate et inconditionnelle de toute personne sans hébergement et en situation de détresse. Il s’adresse à des personnes en difficulté, tant sur le plan social, de l’insertion et/ou de la situation administrative.L’hébergement d’urgence (H.U) est un dispositif financé par l’Etat et sur orientation du SIAO.

Le site de Beaumont accueille 32 places en H.U dont 7 au logement 804. Celui de Villiers-Le-Bel accueille 13 places à l’hôtel pour les familles avec enfants en H.U. Chaque ménage bénéficie d’un accompagnement individualisé sur site.

EN SAVOIR PLUS

Générer une action à définir avec une URL