Accompagner - Référentiel d’intervention sociale et de l’accueil

En 2017, la construction d’un référentiel, issu d’un diagnostic participatif, a permis de préciser les modalités d’accompagnement social et d’insertion globale des usagers selon les dispositifs spécifiques d’accueil.

Le référentiel d’accompagnement social mis en œuvre par l’APUI se décline ainsi en 3 critères :

  • Accompagnement de base : résidence autonomie, abris de nuits, halte de jour, certains dispositifs FJT, situations grand froid, Résidence sociale sans mesure, places FJT sociojudiciaire…
  • Accompagnement intermédiaire : Hébergement d’Urgence, dispositif Femmes Victimes de Violences, certains dispositifs FJT, certaines situations grand froid
  • Accompagnement renforcé : CHRS, résidence sociale-FSL, AI-FSL, ALT-FSL, FJT-FSL, FAJ et ASE

Chacun des 3 niveaux de référentiel, inclut une périodicité plus ou moins marquée des entretiens éducatifs et des actions à domicile avec un niveau de prise en charge graduel et des axes d’intervention tels que :

La validation avec l’usager d’un contrat d’objectifs accompagnant la mobilité résidentielle et d’une levée des freins : autonomie, santé, accès au droit, isolement, soutien à la parentalité, emploi…

  • La mise en œuvre d’un suivi adaptatif au bureau et à domicile selon l’évolution de la situation
  • L’accompagnement des ménages vers l’autonomie sociale et administrative au quotidien

Les piliers de l’intervention éducative, selon le niveau d’accompagnement, sont :

1) Le soutien à l’autonomie du ménage, liée au budget et au quotidien et le soutien à la mobilité :

  • Accompagnement du ménage dans l’organisation et l’accès à l’autonomie en matière de gestion des éléments courants de la vie quotidienne
  • Accompagnement budgétaire, soutien à la compréhension et à la maîtrise de la gestion budgétaire
  • Intégration dans des actions collectives visant la prévention et l’accès à l’autonomie dans des domaines tels que : habitat, budget, santé, vie sociale et culturelle, alimentation, parentalité…
  • Encouragement à la mobilité dans les transports et dans la ville, en matière d’accès aux droits et services, à la formation et à l’emploi, à la culture, à la vie sociale dans la ville

2) Education, soutien à la fonction parentale et médiation parent-enfant :

  • Appui à la mise en œuvre de stratégies éducatives, modes et outils d’accompagnement, visant à renforcer la fonction parentale et l’autorité éducative dans une relation apaisée
  • Lutte contre l’échec scolaire et la désaffiliation infanto juvénile
  • Accompagnement sur mesure en ville pour les situations les plus dégradées
  • Travail pluriprofessionnel pour les enjeux éducatifs forts en lien avec les acteurs du territoire
  • Appui sur les ressources des Villageoises, de droit commun et acteurs éducatifs de proximité

3) Accès à l’emploi, à la formation :

  • Inscription suivie des demandeurs d’emploi, dans un parcours d’accompagnement renforcé ouvrant l’accès à la formation, vers un emploi durable via le PLIE et nos nombreux partenaires

4) Accès aux droits et à la santé, actions de prévention :

  • Accès aux droits sociaux et travail sur les freins administratifs au parcours résidentiel, plan d’action et complétude administrative : récépissés, santé, assurance, dettes, droits sociaux, aides facultatives…
  • Santé : évaluation de la couverture santé, du renoncement aux soins, des prises en charge urgentes, démarche d’accès aux soins, de prévention et de travail sur le capital santé

5) Lutte contre l’isolement, accès à la vie sociale et accompagnement pour l’émancipation :

  • Évaluation et intervention sur les fragilités et les freins à la socialisation en lien avec le service animation
  • Visites à domicile et intégration aux activités et sorties proposées sur site et dans le quartier
  • Soutien à la reconstruction du lien familial y compris à distance
  • Travail sur l’expression dans le cadre d’actions collectives support, de verbalisation des émotions
  • Interventions spécifiques ciblant une souffrance physique, psychique, psychosociale, addictive….
  • Accompagnement des personnes dans l’apprentissage du français (ateliers Alpha/FLE sur site)
  • Prise en charge administrative et éducative autour de la vulnérabilité
  • Accompagnement à la décohabitation avec appui de tiers (médiation, accès aux droits)

Les quotités de prise en charge sont variables selon les niveaux d’accompagnement :

Nombre de suivis : De 11 à 35 ménages selon le niveau d’intervention

  • CHRS : env. 11 ménages
  • HU : env. 14 ménages
  • FSL (RS, ALT, FJT) : env. 32 ménages
  • FJT : environ 30 ménages
  • Abris de nuit : entre 11 et 15 ménages

L’accompagnement comprend :

  • 1 entretien individualisé hebdomadaire par accompagnement dans le cadre du contrat d’objectif
  • 1 visite à domicile à minima 1 fois tous les 15 jours
  • 1 réunion collective hebdomadaire à mensuelle selon les dispositifs d’hébergements collectifs
  • 1 visite technique trimestrielle en binôme avec l’agent technique référent des logements concernés (prévention liée au logement et prolongement de l’action éducative dans le logement)
  • Un accompagnement pour des propositions de réorientations dans le parcours résidentiel
  • Une offre vers le PLIE intégré de l’APUI, pour l’insertion professionnelles (Cergy Eragny)
  • Une offre de service Animation-vie sociale
  • Des visites à domicile quotidiennes pour les personnes isolées, fragiles ou en perte d’autonomie
  • Des Liens et synthèses avec les intervenants éducatifs dans le cadre de l’accompagnement global
  • Un accès aux actions et informations collectives : gestion du budget, à la santé, prévention
  • Un accès gratuit à l’ensemble des permanences sociales et ateliers (Crésus, cours de français, ateliers artistiques et sportifs, langue des signes, accès aux droits migrants, informatiques, etc)

Chaque hébergé intégrant une résidence de l’APUI est accueilli pour un entretien d’admission la plupart du temps décomposé en deux séquences :

  • Une présentation de l’association, des structures, du dispositif intégré avec les services proposés, des droits et devoirs,
  • L’enjeu de sa présence et de l’accompagnement social proposé.

Un contrat d’objectif intégrant un projet d’accompagnement avec des objectifs et des freins à lever est signé. Celui-ci peut être tripartite dans le cadre de certaines prescriptions par des partenaires (collectivités locales, associations…).

Chaque hébergé dispose d’un référent social, remplacé par un de ses homologues au fait du dossier en cas de congés ou d’absence.

Un référent technique est par ailleurs systématiquement affecté pour le suivi bâtimentaire, entretien, maintenance de chaque logement, de façon à faciliter la prise en compte des difficultés dans le logement et favoriser la réactivité d’intervention.

Ces interventions sont confortées par le travail du service animation qui intervient sur des événementiels, sorties et soirées thématiques visant la mixité sociale, générationnelle, ainsi que la lutte contre le repli sur soi.

La notion d’accompagnement support à l’accompagnement social global, est marquée par la présence du Plan Local d’Insertion vers l’Emploi ouvert du lundi au vendredi sur le site de Cergy, avec 3 conseillers salariés de l’APUI et dont l’intervention vient étayer le travail d’accompagnement social sur la dimension de l’insertion professionnelle.

Ce travail est désormais complété sur l’aspect budgétaire, prévention, suivi des impayés par les permanences de Crésus, intégrant notamment la préparation et présentation de dossiers Banque de France.

Générer une action à définir avec une URL