Dispositif Résidence Autonomie

La Résidence Autonomie 

La résidence autonomie de l’APUI dispose de 33 places pour l’accueil des personnes valides à partir de 60 ans (GIR 4 obligatoire) en studios équipés.

Elle propose des services d’aide à la mobilité : animations, navettes hebdomadaires, visites dans le logement, permanences et ateliers d’accès aux droits, ETC. Les dispositifs « résidence autonomie » ne prévoient pas de suivi social.

L’objectif de ce dispositif est de favoriser le maintien à l’autonomie des personnes âgées, le plus long possible durant le vieillissement, notamment en s’appuyant sur des services adaptés à la personne et sur des activités d’animation visant le maintien permanent du lien social dans une structure accueillant des publics de tous dispositifs d’hébergement.

 

La caractérisation du public accueilli

La résidence autonomie s’adresse à des personnes valides et autonomes. Elle peut accueillir 33 personnes âgées d’au moins 60 ans, à partir de 57 ans en cas d’incapacité de travail et 55 ans en cas de reconnaissance Cotorep. Elle peut accueillir des personnes relevant de l’aide sociale, le dossier est alors initié par le service social de la commune d’origine auprès du service compétent (Etat ou Conseil Général).

La Résidence Autonomie comme réponse à des besoins identifiés sur le territoire 

Selon le concept de logements-foyers, conçu dans les années 1960 à partir des préconisations du rapport de Pierre Laroque, la Résidence Autonomie est soucieuse de promouvoir des formes d’habitat facilitant le maintien dans la vie sociale des personnes âgées.

La circulaire du 5 décembre 1974 définissait les logements-foyers comme ceux « destinés aux personnes âgées capables de vivre de manière habituelle dans un logement indépendant mais ayant occasionnellement besoin d’être aidées (…) ». Sur la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP), la RA des Villageoises offre une forme d’habitat alternative entre le logement autonome qui ne correspond plus à la situation des personnes à un moment donné de leur vie (logement trop grand après le départ des enfants, isolement…) et l’Etablissement d’Hébergement pour Personne Âgée Dépendante (perte d’autonomie, structure médicalisée…).

En inscrivant cette Résidence Autonomie (RA) au sein d’un ensemble plus vaste de dispositifs d’hébergement et de logement, la vie au quotidien aux Villageoises a été souhaitée pour faciliter les échanges, les rencontres et les solidarités interculturelles, intergénérationnelles comme dans un village. La présence des retraités et leurs expériences sont des éléments d’équilibre pour les autres résidents. C’est aussi la possibilité pour les personnes âgées de ne pas rompre avec la jeunesse, avec les enfants, avec les familles.

Générer une action à définir avec une URL